Vivement le retour du soleil

 

Mardi 27 juillet 2004

 

Voltige aérienne, communiqué numéro 5.

 

Bonjour chers amis et partenaires,

 

Les concurrents ont pu voler avant le coucher du soleil et le programme Libre a pu être validé. Comme pour le vol de qualification, on retrouve toujours les mêmes en haut de l’affiche et ce dans un mouchoir de poche.

Eddy nous a encore offert une belle démonstration. Malgré une altitude un peu basse sur la fin de son programme l’aquitain a mené son CAP de main de maître.

Les ailes n’ont pas tremblées, la manette des gaz est restée à fond et Eddy affichait une belle satisfaction à la descente de son monoplace.

Je me suis fait plaisir aujourd’hui lâchait-il, alors qu’il faisait le débriefing avec Coco BESSIERE (entraîneur de l’équipe de France) quelques gouttes perlaient encore sur son front signe d’un certain engagement.

Coco était fier de son poulain et sa déception fut aussi grande que la notre lorsque nous avons reçus les notes.

Eddy se retrouve septième à l’issue du programme Libre, il n’est qu’à une poignée de points du premier mais la frustration se lisait sur son visage.

 

Laissons la parole au pilote Roméo Golf Aéroshell :

« Deux sentiments se mêlent en moi ce soir, d’une part je suis satisfait de mon vol, j’y ai pris un réel plaisir, et d’un autre coté je suis déçus des notes qui m’ont été attribuées. Mon Libre n’était pas parfait, mais pas loin ! J’ai travaillé tout mon vol pour être le plus prés possible des juges, je voulais les marquer par mon box et leur montrer que je ne lâchait rien. Je manquais juste d’un peu d’altitude sur la fin du vol, j’ai vraiment voulu les impressionner par une énorme présence dans le box.

Je pense que les programmes en six figures ont été avantagés ici, tout comme ces satanés Sukkhoi. La suite ne va pas être simple mais tout reste possible si on peut réaliser les deux programmes Inconnus. Je ne suis qu’à 150 points du premier, tout est encore jouable.

J’attends le prochain tirage au sort, nous verrons bien si j’ai un coup de pouce ou pas. »

 

Le palois vient d’effectuer le fameux tirage au sort, on ne peut pas dire qu’il lui soit favorable, il partira en neuvième position avant la fin alors que ces principaux concurrents passeront aux trois dernières places !

Eddy n’est pas du genre à baisser les bras surtout quand on arrive sur son terrain favori, les vols Inconnus. Rappelons que les figures sont données par les équipes, les pilotes effectuent l’enchaînement pour la première fois devant les juges… Les programmes Inconnus sont les plus dur à aborder mentalement, il ne faut pas oublier une seule figure, rester prés des juges et ne pas se laisser aller avec l’altitude. Eddy y est toujours à son aise, nous sommes impatients de le voir voler à nouveau.

Pour l’instant la météo nous joue des tours, ce mardi est pluvieux et les prévisions ne sont pas très bonne, nous verrons bien !

 

A bientôt.

 

Aérostyl

 

 

Retrouvez Eddy sur www.aerostyl.asso.net